Pureté

fontaineL’approche des subtilités vous a enseigné que Vous êtes Un dans le Tout. Si vous vous attachez trop au Un, à votre personne, à votre ego, vous vous détachez du Tout, jusqu’à l’oublier. À force de vous concentrer sur votre personne, somme toute limitée, vous vous privez des richesses du Tout, vous vous appauvrissez.

La structure de l’humain, comme celle de l’univers, obéit à une hiérarchie. Plus vous vous élevez, plus la matière devient subtile, pure, éthérique. A l’inverse, plus vous vous concentrez sur les régions denses de la matière (patrimoine, statut social, pouvoir, argent), plus vous descendez vers les basses vibrations.

Vous êtes libre de vous concentrer sur l’ego et d’ajouter des impuretés, ou de vous dépouiller, de vous apurer.

diamantA l’image du lapidaire qui taille les pierres pour ne conserver que la pureté du diamant, votre travail consiste à enlever progressivement les couches de l’ego, de votre personnalité incarnée, pour ressortir votre être divin relié au Tout, vous réconcilier avec votre nature originelle.

Pour entrer dans cet espace de fusion au Tout, vous devez vous dépouiller de ce qui n’est pas vous, mais que vous croyez être vous, c’est-à-dire vous délester de vos croyances religieuses, culturelles, sociétales, personnelles, et de vos savoirs intellectuels, vivre de pensées et de sentiments dans lesquels n’entre aucun intérêt égoïste, arrêter le « Moi je », faire le vide pour mieux vous connaître : Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les Dieux (inscription au seuil du Temple de Delphe dont le message fut approfondi par Socrate).

La clé pour y parvenir est de s’abandonner à la simplicité et la transparence du cœur, à l’humilité.

Humilité ne signifie pas passivité. Voilà ce qu’enseigne à ce sujet le Moine blanc, « Parfait » Cathare (Jean-Claude Genel, La voie parfaite, le catharisme vivant, Les éditions des 3 monts) :

« S’élever vers le Christ (entendez par là l’état christique, l’espace de fusion évoqué ci-dessus), c’est renoncer à soi, renoncer aux exigences de l’ego et ainsi vivre l’humilité, la simplicité, le respect et la tolérance. … Chaque incarnation que vous vivez vous rapproche de cette vérité, peu importe la religion choisie alors. … Tentez d’organiser vos pensées, vos sentiments en fonction de ce que vous ressentez au plus profond de vous-mêmes, car il s’agit bien de boire à la source, puis d’offrir à l’autre. Essayez de vous élever au-delà de tout ce qui vous trompe et vous attire, au-delà de cette illusion qui vous nourrit si mal. Vous devez apprendre à regarder pour voir, mais aussi à écouter pour pouvoir entendre. Apprendre à vivre autrement, sans bouleverser votre vie, mais en la rendant meilleure et de qualité. Et puis surtout aimez-vous. C’est de la plus haute importance car l’amour accorde la solution à tous les problèmes, offre les réponses à toutes les questions.

Cette époque vous conduit à un enseignement véritable. Ne vous laissez pas tromper par l’histoire que vous vivez ; ne vous laissez pas « piéger » par l’écroulement de votre société, car vous voyez bien que vous vivez sur de vieilles ruines et il va falloir du renouveau. … Il est nécessaire que, peu à peu, mais en toute conscience, vous redeveniez des connaissants ».

pureté