Qu’est-ce qu’un magnétiseur

Selon le dictionnaire de français Larousse, un magnétiseur est un guérisseur qui prétend posséder un fluide particulier (imposition des mains, passes à distance).

Cette définition révèle un grand scepticisme. Pire est la définition du même dictionnaire au sujet du guérisseur : Personne qui prétend obtenir la guérison de certaines maladies par des procédés secrets, incommunicables, sans vérification scientifique démontrable et qui agit ainsi en contravention avec les lois sur l’exercice de la médecine.

Le bûcher n’est pas loin. Cependant certains hôpitaux français font appel à des magnétiseurs, en cas de brûlures notamment, malgré les interdits. La nature a horreur du vide, chaque besoin est comblé.

Si en France, le magnétisme n’est pas reconnu par l’Académie de médecine, en Allemagne, en Italie et en Suisse, les magnétiseurs exercent dans les hôpitaux, les cliniques, et sont remboursés par la plupart des mutuelles (source Wikipédia).

Je suis, comme plusieurs femmes et hommes dans le monde, un magnétiseur, c’est-à-dire une personne normale qui possède une aptitude particulière en matière de guérisons, là où d’autres sont douées pour l’enseignement, les arts, le sport, la mécanique ou tout autre domaine.

Je vais tenter d’expliquer et de démystifier à ma manière, le concept de magnétiseur :

L’extraordinaire n’est que l’ordinaire que l’on n’a pas encore pratiqué. Le magnétiseur obéit aux lois de la nature, et particulièrement à deux lois.

Première loi, l’univers est vibratoire :

Tout dans l’univers est constitué d’énergie et émet une fréquence. Tout ce qui est, vibre : Les pensées (intentions, prières…), les sons, les couleurs, les formes (chiffres, lettres, symboles, images, codes barre…), les objets, les minéraux, les végétaux, les animaux et les hommes. Selon Albert Einstein, ce que l’on appelle matière est de l’énergie dont les vibrations sont si basses qu’elles sont perceptibles aux sens.

Les énergies vibrent à une fréquence donnée. Certaines plages de fréquences sont accessibles aux cinq sens de l’homme.

D’autres énergies sont acceptées du commun des mortels qui ne les perçoit pas : Les ultrasons, d’une fréquence supérieure à 20 000 hertz, sont audibles pour l’oreille canine mais non humaine. Les ondes de radios, de téléphones et de wifi entourent l’homme urbain en permanence, qui ne les capte qu’à l’aide d’appareils.

D’autres phénomènes sont moins connus et inquiètent, comme tout ce qui est mal connu, mais demeurent tout aussi réels et naturels : A l’image d’une personne dont l’odorat est plus développé que pour la moyenne des gens, la télépathie, la clairvoyance, par exemple, sont perçues par des êtres dont la plage de fréquences de réception est supérieure à la norme humaine, soit de naissance, soit pour l’avoir augmentée à force d’entraînement.

Phénomène malheureusement connu mais pas naturel, la maladie est le résultat d’une énergie vibrant à une mauvaise fréquence.

Deuxième loi, la loi d’attraction :

Les énergies de taux vibratoire similaire s’attirent. Ainsi une pensée attire sur le plan matériel les expériences de même fréquence. D’où l’intérêt de maîtriser ses pensées dans un sens positif, et de remettre en cause son attitude en cas de malheur.

Un magnétiseur travaille pour aider autrui. Il est dans un état d’esprit d’amour et de compassion, dont les fréquences sont proches de celles des énergies de guérison.

Lorsqu’il émet la volonté de guérir (par l’intention, par une demande, par une prière, selon ses affinités culturelles), il attire, par la loi d’attraction, les vibrations de guérison. Celles-ci arrivent sur le magnétiseur qui les oriente sur le malade.

A l’exemple d’un poste de radio, le magnétiseur capte la bonne fréquence, sert de relais et renvoie les ondes captées sur un récepteur.

Il faut non seulement l’état d’esprit (état vibratoire) et l’intention (réception-émission) du magnétiseur, mais aussi la réceptivité du malade (démarche pour être soigné, confiance envers le thérapeute, relaxation et acceptation du soin).

La simple curiosité d’un malade aux méthodes des magnétiseurs (tourisme thérapeutique), ou son scepticisme, rendraient le soin difficile, voire inefficace. La loi d’attraction joue aussi pour le malade.

Le magnétiseur s’interdit de soigner des personnes sans leur accord, dans le respect du malade. Ce dernier est le seul à savoir s’il veut être guéri ou non. On ne fait pas le bonheur des gens malgré eux. Certaines personnes ont besoin de s’appuyer sur une maladie, ou de s’y réfugier, pour vivre certains évènements.

Le malade et le magnétiseur n’ont qu’une vue réduite de la maladie, la vue globale ne leur est pas accessible. C’est pourquoi certains soins ne réussissent pas malgré la volonté du malade et du magnétiseur. Ce dernier doit dans sa demande rester humble et demander la guérison si celle-ci est conforme aux lois de l’univers selon une forme propre à sa culture (« si c’est dans l’ordre de toute chose », « si cela est juste », « s’il plaît à Dieu »…).

Les ondes de guérison, comme celles de la radio, traversent de grandes distances. La présence physique du malade auprès du magnétiseur n’est pas nécessaire. Elle est surtout rassurante, et donc plus efficace, pour le malade et pour le magnétiseur. Nous n’avons de limites que celles que nous créons (conséquence directe de la loi d’attraction).

Quant aux énergies de guérison captées, chacun peut leur attribuer le nom qui correspond à ses convictions ou à sa culture (énergies vibratoires, Saints, Anges, Archanges, Dieu, Allah, Le Sans Nom, La Source de Tout Ce Qui Est, Le Grand Architecte, Les médecins du ciel, Les voisins du dessus…). Peu importe. Il suffit de savoir qu’elles existent, et de vivre cette réalité dans les soins.

Cette explication ne correspond évidemment pas à un dogme scientifique, mais à l’école de la nature, la pratique qui se vit et évolue de l’intérieur.

Visualiser les articles au format pdf.