La contrepartie du soin

Le soin est un échange entre trois acteurs, le malade qui demande un soin et accepte de le recevoir, le magnétiseur qui appelle des énergies de guérison et les oriente sur le malade, et les énergies de guérison qui répondent à l’appel du magnétiseur.

En échange de la guérison, l’ancien malade doit remercier les trois acteurs.

L’ancien malade se remercie lui-même en se maintenant en bonne santé et en comprenant ce qui avait conduit à la maladie, afin de ne pas reproduire la même erreur.

Le remerciement du magnétiseur dépend des circonstances du soin.

En cas d’une urgence telle qu’une brûlure, le magnétiseur assiste spontanément la personne en danger et n’attend rien en retour. Il obtient cependant des contreparties, la joie d’avoir participé à une guérison et le remerciement sincère du patient.

A l’opposé, un soin peut être programmé à l’avance d’un commun accord entre le patient et le magnétiseur, pour une séance d’une heure comprenant l’écoute du besoin, puis le passage, sur une table de massage, par imposition des mains au-dessus de toutes les parties du corps du patient, en s’attardant sur les zones où les énergies de guérison guident les mains du magnétiseur. Dans ce cas, il est juste que le magnétiseur reçoive, en plus du remerciement sincère du patient et de la joie de participer à un processus de guérison, une contrepartie financière. Le temps passé au soin ne  permet pas au magnétiseur de travailler à une autre source de revenu. Les soins d’une heure pratiqués dans le Canton de Genève sont généralement fixés à 100 CHF.

Entre les deux cas exposés ci-dessus, il existe une palette de soins, de durée et de gravité variables. La contrepartie financière est alors laissée à l’appréciation du malade et du magnétiseur. En matière vibratoire, la juste acceptation de la guérison passe également par la juste appréciation du remerciement.

Quant au remerciement de l’énergie de guérison, elle dépend de la culture du patient. J’aime penser que la meilleure manière de remercier pour avoir recouvré la santé, est d’utiliser cette santé pour s’améliorer et pour améliorer son entourage, par des gestes simples. En se souciant des autres. Si un tel comportement se généralisait, la terre deviendrait un paradis.

Visualiser les articles au format pdf.